04/04/2016

"TOURNENT, TOURNENT LES PAGES...-2-

 
La poésie serait-elle le "sel du terroir" ? 
Les Mots du Coeur, Mots Douceur...
 Ouvertureblog.JPG

 Messages que l'on se plaît à partager et font du bien ! 

IMG_3342.JPGLes petites "pralines" de l'âme qui réchauffent le quotidien...Rigolant

Pour les amateurs de peinture et poésie, la découverte d'un  Brabant Wallon inconnu ne manque pas de richesse.

Un petit film détente fleurant bon paysages et témoignages vous est proposé ci-dessous.

 

IMG_5606.JPG

 Quelqu'un de bien...

Le jardin de vie jonglait en clair obscur.
Les dessins frémissaient...
L'aube d'une renaissance tardait, aux frissons des silences !
 
Et un jour...
Cueillir un regard bienveillant :
Gratitude
Recevoir une écoute attentive :
Apaisement
S'éveiller aux paroles chaleureuses :
Encouragement 
Alors, les images en noir et blanc s'étirèrent.
Poussières balayées au vent de liberté !
La gomme s'empara aussitôt des soupirs...
Epris d'une force nouvelle, les crayons chatoyèrent
de splendides nuances. 
Rencontre d'une main gantée de soleil.
Les doigts avaient levé le voile délicat et rare d'un visage.
"Ami sincère" au tournant de la route...
Générosité gracieuse en était la dédicace.
 
Ghislaine Puduy
 
IMG_5554.JPG 
IMG_4935.JPG
La météo annonce "brumeux"...
Le coeur dit : SOLEIL !!! Clin d'œil 
IMG_5545.JPG
 
Extrait de "Ma fille"
"Je l'attendais, ainsi qu'un rayon qu'on espère.
Elle entrait et disait : "Bonjour, Mon Petit Père",
Prenait ma plume, ouvrait mes livres, s'asseyait sur mon lit,
dérangeait mes papiers et riait !
Puis soudain s'en allait, comme un oiseau qui passe."
Victor HUGO
 
Quelques phrases qui semblent d'une banalité, ô combien désuète
dans notre monde qui virevolte  à 1000 % !   
Ce monde désormais guidé par d'autres valeurs telles qu'ambition, coaching,
dépendance aux nouvelles technologies;
compagnes de stress, burn-out, égoïsme, argent !
Mais ne sommes-nous pas simplement de passage ici-bas ?
Et si on ouvrait de temps à autre la fenêtre sur le cadeau de la vraie vie,
comme la petite fille d'Hugo ? 
Un passage intense de complicité et de richesse humaine...
 
Ghislaine PUDUY
  
IMG_0038 - Copie.JPG
 
A toi, "Papa"
 Je te parle et tu le sais, entre nous, nul besoin de long discours ni de rimes...
Ton soleil s'est couché et l'enfant que je suis reste sous les horizons bleus...ou gris, c'est selon.
Le printemps, livre ouvert de toute ta bienveillance m'aidera sans nul doute à avancer sur tes pas au long d'un chemin de la sagesse. Le choeur musical des notes que tu distilleras, je le sentirai au gré du vent. Celui de la nature que tu chérissais.  Merci "Papa". Ô MERCI ! 
Mais, les sentiers que j'emprunte ne peuvent s'empêcher de saigner...
Je sais que tu m'offriras force et vague d'espoir au détour d'un sillon rocailleux...
 
Ghislaine PUDUY
 
 
 
IMG_2732.JPG
 
"Dans les cris et la tempête, sous les trépignements hostiles, souvent le brouillard s'épaissit.
Le voile de lucidité obscurcit les valeurs.
Entre rumeurs et certitudes, le bateau tangue.
Au plus profond de l'âme, il y a la connaissance des limites, de l'immobilisme et de la vérité que l'on ne peut cacher, ni se cacher..."
 
Ghislaine PUDUY 

IMG_5553.JPG

 
Les brûlures du Passé
 
ou Quand le Présent ne peut oublier...
2854653213[1].jpg
 
 
Ce soir, il fait bon devant l’âtre. Je me pose, doucement… L’esprit un peu vide, je l’avoue. Mon regard se fixe sur les flammes vagabondes. Mes paupières se ferment. L’horloge s’arrête…

 Et de mes yeux clos, se dessine un étrange voyage… Maudites soient ces images que je ne peux fuir...

Les collines de villégiature offrent paysages de larmes. Les chemins tortueux sont gangrénés de semelles « fleur au fusil » !

Les casques ombrageux ont réquisitionné  ombrelles et canotiers… Le soleil ne brille plus sur la plaine.

 J’entends le sifflement nauséeux d’un train. Ne pas oublier…  JAMAIS !

Ultime convergence de points levés et de mains tendues : les accents humains abdiquent. Les appels et les cris hurlent  la révolte et l’effroi…

«Une étoile », courageuse, se risque aux sentiers des décombres. Lumière soleil collée au cœur,  l’ intrépide n’entend pas le claquement des bottes … Elles écraseront la téméraire dans les tranchées couleur pourpre avant de fuir vers les ténèbres de leur conscience… Elle ne voulait point de vainqueur ni de vaincu, « l’étoile »…  Fragile et naïve, l’espoir de la communion des « Peuples » était son seul crédo. Son seul allié…

Oradour-Sur-Glane, Femmes et Enfants dans la fournaise, Camps de la Honte, Champs enneigés souillés de sang… Ces Héros tombés parce qu’ils avaient le malheur d’exister…

Sur la ligne des blindés,  aucun bémol  n’entrave le chant des bombardiers… Et  l’orgueil d’un dictateur se perd en folie meurtrière dont il se délecte … Le massacre des Innocents se consume dans les cendres et d’un pouvoir navrant et du politiquement correct …

La douce chaleur qui me confortait le corps devient soudainement glaciale. Les méandres sordides de l’Histoire me perturbent le cœur et l’âme. Ces territoires, autrefois solidaires, nappés de trous béants creusés par la haine.

Illusion cauchemardesque ? NON ! Ne pas oublier… JAMAIS !

Que se taisent les canons ! Que vive un devoir de « Mémoire » en une digne unité !

Que brillent à nouveau les astres aux accents d’une paix retrouvée !  Ô, elle sera toujours fragile.

Créer, ne pas casser. Ecouter, sans imposer. Sourire, avec bienveillance. Applaudir aux mains serrées, l’esprit apaisé. Nouer des dialogues constructifs…

Et la flamme radieuse de l’âtre unira les cœurs telle un trésor que nous possédons tous au fond de notre âme… Celui de la conciliation, de la réconciliation… Est-ce tellement utopiste ?

Ghislaine PUDUY
images (6).jpg
 
 
  
IMG_2953.JPG
 
 
Un vent de liberté
 
A l’orchestre du vent, 
Vibre la corde du temps…
 Ma route entonne un crescendo
Et les cloches carillonnent, en cadence, leur tempo ! 
 
Aux critiques dissonantes,
Je réponds par une petite fugue…
Réponse ô combien éloquente
Aux bémols qui subjuguent ! 
 
A mes sens en éveils,
Un arpège sans nul autre pareil …
A la chanson de ma vie,
L’ivresse heureuse des harmonies ! 
 
Les nuages entonnent leurs trémolos,
Et mes sentiers donnent le « la »…
Au refrain de mes jours, « do », « ré », « mi », « fa ».
Je décline ma romance en nuance allegro. 
 
Et mes notes se chamaillent
Sur une portée qui s’encanaille…
Légères… Si  facile à danser !
Libres, au ballet d’une brise d’été…
 
 Ghislaine PUDUY
 

 

faire-imprimer-un-livre.jpg

 

 
IMG_4039 - Copie.JPG
"L'air bruisse de sons, de soupirs du vent dans les arbres.
De soupirs qui se fondent dans le silence ambiant.
Une abeille passe, ondulation dorée dans l'air tranquille."
Marion Milner 

Clin d'oeil à toi, Brabant !

IMG_4037.JPG
"Terre riche et capiteuse,
Nuages blancs de coroles capricieuses !
Amples vallons étiolés
D'un océan de blé...
Tu es, mon Brabant Wallon,
La couleur miel
De mes sens en éveil.
De mon enfance passée.
Au jardin de mes jeux
Le ciel ne fut jamais plus bleu
Qu'au scintillement de tes sources
En bonne dame nature inondée de ressources... !"
Ghislaine Puduy
Rigolant 
Simple pensée...
Pour trouver la joie de vivre, il faut positiver
chaque instant de son existence...
Contrairement au plaisir, il n'y a pas de joie superficielle;
Car la joie anime la conscience.Diapositive1.JPG
 
Fleur Impatiente...
J'attends mes pousses, vite, vite...
Sans doute l'as-tu remarqué ?
La moindre pluie m'y invite :
Il faut grandir au temps fixé !
Je fleuris de toute la gamme,
Du blanc, au rose, à l'incarnat.
Ah ! Il est riche, mon programme :
Des couleurs, un championnat !
Diapositive1 (5).JPG
Et j'ouvre mes fleurs, vite, vite...
Peut-être l'as-tu admiré ?
Le moindre soleil m'y invite :
Il faut fleurir au temps marqué !
(Véronique - extrait du poème)
 
Le bonheur
IMG_3098.JPG
Le bonheur est une chose tellement merveilleuse que, telle une plante sensible, il se contracte à cette simple pensée... (J.Spence)
 
Par un matin clair
1618254.jpg
Que l'aube dans les herbes frivoles
Incite à une balade un peu folle !
Dans le murmure de ta brise,
Merci, Matin, pour cette joie exquise...
 
Ravissement pour rêves éveillés,
Merci, Petite Famille,
D'offrir à mes yeux étonnés
Le tableau sourire qui, par magie,
Fera de ma journée
Un balcon "liberté", à jamais ravivé ...
(Ghislaine Puduy)
 
La jeunesse pauvre
Diapositive1 (2).JPG
La jeunesse pauvre
A dans les yeux une noblesse
Qu'on ne trouve nulle part ailleurs.
Elle a, sur son visage trop sérieux,
L'emprunte de la dignité.
Ses yeux ont l'air de poursuivre
De longs rêves inutiles
Qui s'éveillent à l'amour
Et qui courent dans les rues grises des villes
Ou sur les sentiers de campagne.
(Margot Goemine)
 
Si...  

IMG_2945.JPG

Si la rime est facile
Quand la plume est docile,
Qu'un vers bien balancé
Tombe droit sur ses pieds,
Il est souvent plus doux
Le mot qui vient de vous
Sans rimes et sans raison
Jailli du plus profond.
(Didier Dussart)
 
Tentation

04863a7e.gif

 Sacrée gourmandise !
Qu'il est enivrant,
Ton parfum craquant,
Quoique l'on médise...
 
Si tu me refuses tout,
Je me permets tout !
 
Anarchiste galopant,
 Je braverai bois et champs
A l'offrande d'une saveur
Peut-être au mielleux goût de fleur...
(Ghislaine Puduy)
  
J'écris ton nom
IMG_2893.JPG
 Elle bat à son rythme, celui de son coeur;
Elle dispose de ses harmonies, aux couleurs de la vie;
Assène ses contre-points
En réponse aux coups de poings.
Ecoute le silence
Pour que, de notes en notes,
S'aissaime un souffle,
Se joue des mesures par sa démesure.
Se pose entre le noir de l'encre
Et la page blanche - en clair-obscur -
Recèle une clé, clé de vie.
Son nom ?
Poésie...
(Isabelle Debiève - Poétesse Wallonne)
 
Petite introspection
Ce sentiment exaltant que l'on appelle "la joie" est nourriture pour le corps et l'esprit !
La joie est une forme de fraternité avec la vie.
La joie est décuplée quand on peut la partager avec ceux qu'on aime...IMG_2867.JPG
Si joie et poésie s'allient, que de bonheur !
La poésie, cette langue que personne ne parle, mais que tout le monde possède en son sein...
La joie, ton piment doux qui assaisonne ta vie...
La poésie, un sel qui te happe, tout en douceur.
 
 
Pour Maman, une fleur, quelques mots... 

IMG_2894.JPG

 Maman,
Ne cherche pas pourquoi je t'écris aujourd'hui.
C'est comme ça !
Les petits mots câlins,cela peut être important.
C'est parfois un péché de ne pas être dit...
J'ai trouvé ceux-ci dans un ruisseau de tendresse...
Au bout d'une journée de travail et de bruit.
Ils voudraient sûrement te dire,
Maman,
Que je pense bien plus souvent à toi
Que tu ne crois...
Je ne les écris pas ici, mais je les pense si fort
Qu'ils doivent s'entendre de loin !
Trois mots, ce n'est pas long.
Pour te les répéter des centaines de fois,
Faut-il une raison ?
Maman,
Avec trois mots en tête,
Laisse-moi t'inventer des centaines de joies...
Jolie Fête, Maman !
(adaptation libre d'un texte de Y.Mignol)

Humer le bonheur !

tumblr_ljkk51MscO1qeyuguo1_500.gif
Photo du Net
 
Un souffle frais et doux descendait des nuées
Et s'étalait dans l'air et sur l'Humanité.
Un ciel bleu laminé éclairait la vallée
Où un calme serein régnait plein de bonté.
Et moi, j'étais heureuse et toute bouleversée
De voir et de sentir tant d'éclat en un jour.
(extrait poème D.Giletta)
 
Printemps
IMG_0865.JPG
Poète, prends ton luth et me donne un baiser;
La fleur de l'églantier sent ses bourgeons éclore,
Le printemps naît ce soir; les vents vont s'embraser;
Et la bergeronnette, en attendant l'aurore,
Aux premiers buissons verts commence à se poser.
Poète , prends ton luth, et me donne un baiser. (...)
Alfred de Musset
 
Muguet
Diapositive1.JPG
 Voici très tôt dans mon jardin,
A tous grelots sonnant matin,
Voici la fleur qu'on attendait...
Trois légers brins d'un seul parfum,
Qui sent si bon sur mon chemin.
La fleur qui plaît
Offrant la joie
A qui la donne ou la reçoit !
(Yvonne Mignol)
 
 
C'est l'printemps ? C'est pas vrai, j'vous dis !
D'ailleurs, j'en dors plus..., j'ai l'bourdon !IMG_2126.JPG
Remède contre cette insomnie...
Fais un quart d'heure de yoga (cool, ma poule) !
Mange une pomme crue (lentement) !
Avale une infusion de passiflore (à ton aise) !
Prends un bain tiède à l'essence de lavande (prends l'temps) !
Fais-toi une friction d'huile de jasmin (tout doux) !
Va chercher une boussole (oui, oui...) !
Vérifie bien que le lit est orienté au nord...
Déguste une cuiller à thé de miel de tilleul (on met tous les atouts de son côté) !
Ah ben voilà, il est 7 h 00 du matin !
Il est temps de préparer le p'tit déj' et... un bon café !
Faut réveiller les troupes !
 
(adaptation d'un texte de P. Desproges) 
 
 
"Qui prête à rire n'est jamais sûr d'être remboursé !" (Raymond Devos)
 
Fleur gracile 
IMG_0065.JPG
Si la fleur te bouleverse le coeur,
Elle s'offre, mutine et gracieuse,
A ton regard songeur
Pour te rendre heureuse.
 
Lumière de jour,
Partageant tes amours,
Tes peines et tes joies,
Comblant tes émois...
 
Si fragile beauté,
Aux couleurs dévoilées...
(Ghislaine Puduy)
 

 

 

Commentaires

Bonjour Vanillon, une bien belle série diversifiée, comme à chacune de mes visites... excellente semaine, amitiés.

Écrit par : Philippe | 26/08/2013

Répondre à ce commentaire

j'aime toutes ces différentes photos...bonne semaine

Écrit par : Marylou | 26/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Vanillon, bravo pour tes inspirations très poétiques et la belle série de clichés, mon préféré sera le cygne et les petits qui suivent. Excellente continuation, amitiés.

Écrit par : Philippe | 03/09/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour Vanillon
beaucoup de poésie dans ces textes et de belles photos variées . le petit lapin qui suce une glace , j'adore !
bises

Écrit par : ghislaine | 04/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour vanillon
J'adore la petite chapelle devant le bosquet
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 04/09/2013

Répondre à ce commentaire

Superbe article avec de très beaux poèmes et citations et de belles photos!!!

Écrit par : gootchai | 04/09/2013

Répondre à ce commentaire

Un petit passage pour dire bonjour
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 31/05/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Vanillon, excellente série de clichés tout en couleur et des textes pleins de Vérités... très bon week-end.

Écrit par : Philippe | 13/06/2014

Répondre à ce commentaire

Toujours de bien belles poésies Vanillon
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 14/06/2014

Répondre à ce commentaire

tu écris super bien , cet hommage à nos morts pour la France est très beau .

Écrit par : ghislaine | 14/06/2014

Répondre à ce commentaire

Ton blog est toujours attrayant
Merci de ton passage
Bises

Écrit par : nicole | 15/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Vanillon, une série très poétique agrémentée de messages très intéressants, merci. Excellente continuation.

Écrit par : Philippe | 16/01/2015

Répondre à ce commentaire

J'aime bien ton ecureuil
Gros bisous Vanillon

Écrit par : nicole | 17/01/2015

Répondre à ce commentaire

beaucoup de bonnes choses à voir et à lire surtout .

Écrit par : ghislaine | 18/01/2015

Répondre à ce commentaire

un grand plaisir de te relire Vanillon
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 18/01/2015

Répondre à ce commentaire

bonsoir VANILLON

Je suis triste pour le décès de ton papa
Sincères condoléances
amitiés
Marcel

Écrit par : obélix | 02/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci de l'appréciation. De belles vues chez vous, qui mériteraient un agrandissement. C'est vrai qu'il faut faire un choix de mise en page aussi. Bonne chasse photographico- historico-culturelle à vous.

Écrit par : Miro | 04/04/2015

Répondre à ce commentaire

jolis les poèmes vanillon
Amitiés
Marcel

Écrit par : obélix | 12/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bon WE DE 1ER MAI
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 04/05/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci de l'appréciation positive sur une photo de mon blog. Bonne journée à vous, en photos et en mots...

Écrit par : Miro | 08/06/2015

Répondre à ce commentaire

Bretagne!
La douce chaleur du printemps a pris le large dans un vent de Nord Est,
Et le ressac écumant vient se briser sur une rive d’or que les frileux promeneurs ont fui

Tout ça pour te dire qu'il ne fait pas vraiment pas chaud (14°) malgré un ciel plutôt bleu... j'ai remis mon anorak que j'avais remisé!!! grrr!!

Écrit par : TooTsie22 | 09/06/2015

Répondre à ce commentaire

bonjour Vanillon
aujourd'hui c'est un vrai temps de printemps, dommage un peu trop de vent
a part cela je suis contant de t'avoir relu sur mon blog
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 09/06/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Vanillon,
Superbe blog... tout ce que j'aime des photos et de la poésie.
Belle journée à toi.

Écrit par : Callistina | 13/06/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Vanillon, j'ai un énorme plaisir de te relire
Amitiés bizzzzzzzzzzzzz
Marcel

Écrit par : obelix | 31/03/2016

Répondre à ce commentaire

un petit passage pour te souhaiter une bonne journée
Amitiés
Marcel

Écrit par : obelix | 08/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.